Les tests prédictifs d’exhaure de roches acides (ERA) sont utilisés pour déterminer les options d’élimination des stériles et des résidus de manière à atténuer le plus possible les effets sur l’environnement

Bureau Veritas propose une gamme complète des services d’analyse d’ERA pour les études de prédiction, en plus de participer régulièrement à des programmes d’analyses géochimiques, cinétiques et statiques. Des essais à une échelle beaucoup plus grande selon des conditions environnementales précises peuvent être réalisés pour évaluer plus en détail les conditions du site. Afin de simuler la submersion des déchets, des analyses de confinement subaquatique sur mesure peuvent être effectuées pour prédire la qualité de l’eau interstitielle, de l’eau d’infiltration des eaux souterraines et de l’eau de surface. 

Nous offrons toutes les méthodes d’analyse, dont les méthodes du NEDEM, de l’EPA, de l’ASTM et la procédure de NAG. Des analyses personnalisées sont également possibles, comme divers tests de lixiviation séquentielle. Nos installations de pointe nous permettent de proposer une méthodologie expérimentale et des analyses sur mesure dans une vaste gamme de conditions environnementales simulées.

Caractérisation géochimique

Bureau Veritas propose un éventail complet d’analyses géochimiques pour la caractérisation des matériaux de morts-terrains, des stériles et des résidus à l’aide de différentes techniques. Les principaux tests prédictifs d’ERA comprennent la spéciation du soufre et du carbone, l’analyse des métaux traces par diverses digestions et l’analyse sur roche totale. Nous pouvons également adapter les méthodes de spéciation du soufre à certains corps minéraux ou à des projets miniers particuliers.

Analyses minéralogiques

Bureau Veritas propose des analyses minéralogiques sur l’exhaure de roches acides (ERA) par microscopie optique sur lames minces polies, diffraction des rayons X (DRX) et microscopie électronique à balayage (MEB).

Nous procédons également à l’identification des minéraux présents, à la granulométrie, à l’analyse des joints de grains et à la détermination de l’abondance relative. De plus, la méthode de Rietveld permet de réaliser l’analyse quantitative de certains minéraux à des limites de détection très basses. L’analyse des minéraux en vrac par QEMSCAN, qui comprend la MEB et d’autres méthodes, est maintenant offerte.

Essais statiques

Détermination du potentiel acidogène (équilibre acide-base, ABA)

Bureau Veritas offre toutes les méthodes de mesure du potentiel acidogène, notamment :

  • Méthode Sobek standard et modifiée
  • Procédure de génération d’acide net (NAG)
  • Détermination du potentiel de neutralisation (PN) corrigé pour la sidérite

Nos analyses les plus courantes sont :

  • pH des pâtes
  • Taux d’effervescence
  • Soufre total
  • Sulfures et sulfates
  • Potentiel de neutralisation sont les analyses les plus courantes

Nous calculons également le potentiel acidogène maximal (PAM), le PN des carbonates et le PN net (PNN). 

Procédures de lixiviation statique à l’eau

Les méthodes d’extraction de l’eau à court terme (de 18 à 24 h) sont fréquemment utilisées pour évaluer la présence de contaminants facilement lixiviables. Les méthodes que nous proposons comprennent :

  • Extraction par fluide supercritique (EFS)
  • Lixiviation par précipitation synthétique (SPLP)
  • TCLP
  • Procédure de mobilité de l’eau météorique du NEDEM

L’analyse d’extraits par ICP-ES ou ICP-MS comprend généralement :

  • pH
  • CE
  • Métaux dissous

D’autres analyses possibles incluent :

  • ORP
  • Alcalinité
  • Acidité
  • Sulfates
  • Matières dissoutes totales
  • Cl
  • F
  • Br
  • Azote sous forme de nitrates
  • Azote sous forme de nitrites
  • Azote ammoniacal
  • TKN
  • P total
  • Orthophosphates
  • Espèces de CN
  • Et les autres anions

Analyses cinétiques

Essais en cellule d’humidité (méthodes NEDEM et ASTM D5744)

Ces tests sont utilisés pour évaluer les caractéristiques de résistance à long terme aux intempéries des stériles miniers en conditions subaériennes. Les tests sont effectués en respectant rigoureusement les méthodes normalisées. Les analyses possibles de lixiviats incluent :

  • pH
  • CE
  • ORP
  • Matières dissoutes totales
  • Dureté
  • Sulfates
  • Anions (nitrates, nitrites, chlorures, fluorures, phosphates, orthophosphates, TKN, ammoniac)
  • Alcalinité
  • Acidité
  • Hg par spectroscopie d’absorption atomique à vapeur froide
  • Dépistage de métaux dissous par ICP-ES ou ICP-MS

Bien qu’ils soient semblables aux analyses sur cellules hygrométriques, ces tests simulent mieux et à plus grande échelle les conditions d’élimination des déchets des sites (saturé, non saturé ou partiellement saturé).

Colonnes de lixiviation (lysimètres) 

Bien qu’ils soient semblables aux analyses en cellule d’humidité, ces tests simulent mieux les conditions d’élimination des déchets miniers (saturés, non saturés ou partiellement saturés). L’eau est généralement ajoutée par lessivage de ruissellement, mais des lessivages rapides périodiques sont possibles pour mieux reproduire les conditions sur le terrain. Les eaux de lixiviation peuvent être soumises aux mêmes tests que ceux sur cellules hygrométriques.

Essais de vieillissement subaquatique

Ces tests simulent l’élimination subaquatique des résidus ou des stériles, ainsi que leurs répercussions sur la qualité de l’eau potable. Pour ce faire, des colonnes transparentes en acrylique coulé sont utilisées. Elles sont souvent munies d’une série de ports qui permettent l’échantillonnage d’eau de surface et d’eau interstitielle dans les déchets. Ces tests peuvent être effectués en conditions anoxiques avec de l’azote ou de l’argon pour déloger l’oxygène. Un port d’échantillonnage en ligne sur mesure peut être installé pour l’analyse in situ de paramètres sélectionnés comme le pH, l’Eh et l’oxygène dissous. Les analyses réalisées sur les échantillons d’eau sont les mêmes que celles pour les tests en colonne de lixiviation, avec l’ajout de l’oxygène dissous.

Autres analyses non habituelles

Bureau Veritas a les qualifications nécessaires pour mettre en place et faire fonctionner des systèmes d’essais personnalisés pour les tests prédictifs de l’ERA ou de lixiviation des métaux. Nous pouvons ainsi étudier les analyses amplifiées ou les conditions environnementales particulières pour simuler les conditions naturelles. Nous proposons aussi des essais en cellule d’humidité et de lixiviation statique à l’eau de plus grandes envergures, ainsi que des tests en baril. Ils permettent d’obtenir un plus grand volume d’eau de lixiviation, une condition essentielle dans certains cas (analyses d’eau atypiques, comme l’étude des radionucléides, la confirmation de nouveaux contrôles ou de mesures de prévention). La lixiviation séquentielle personnalisée est également offerte.