Les analystes chevronnés de Bureau Veritas utilisent des technologies de pointe pour offrir aux clients toute une gamme de services d’analyses radiologiques 

Spectrométrie alpha

La spectrométrie alpha est la méthode de radiochimie la plus sensible, mais aussi la plus compliquée. Elle nécessite la dissolution de l’échantillon et une séparation radiochimique pour isoler le radio-isotope d’intérêt. Les isotopes émetteurs alpha sont ensuite mesurés sous vide par un spectrophotomètre. 

Spectrométrie gamma

Cette méthode économique se sert des signatures énergétiques caractéristiques du rayonnement gamma émis pendant la désintégration radioactive pour identifier et quantifier les radionucléides présents dans un échantillon. La spectrométrie gamma permet également de déterminer plusieurs radionucléides en même temps. 

Comptage proportionnel à flux gazeux

Le comptage proportionnel à flux gazeux mesure le rayonnement ionisant (particules alpha et bêta) à l’aide d’un détecteur à ionisation gazeuse. Cette méthode est utilisée pour l’analyse générale des échantillons (mesure de l’alpha brut et du bêta brut) ou pour la mesure de radionucléides précis si des séparations chimiques sont d’abord effectuées. 

Comptage par scintillation en milieu liquide

Cette méthode est idéale pour la détermination d’isotopes uniques, comme l’analyse du  tritium ou du C-14. 

Analyse par activation neutronique

L’analyse par activation neutronique est une technique très sensible et précise utilisée pour l’analyse quantitative des macro et oligo-éléments et de ceux à l’état de trace. Cette méthode multiéléments convient aux solides, aux liquides, aux gaz, aux mélanges et aux éléments suspensions qui ne nécessitent pas ou peu de préparation d’échantillons. L’analyse par activation neutronique s’applique aux programmes de contrôle de la qualité qui testent le niveau de pureté, les matrices difficiles et les échantillons géologiques.