La manipulation de produits résiduels dans le cadre de procédés thermiques, l’utilisation des mauvaises proportions pour le mélange du pétrole brut ou le non-respect des étapes lors de la fabrication peuvent créer de l’encrassement par asphaltènes précipités. Ces problèmes peuvent entraîner une augmentation des délais de traitement et des coûts de maintenance et d’énergie, mais ils peuvent surtout entacher la réputation de vos produits sur le marché ouvert.

 

Les clients qui veulent saisir avec confiance les occasions qui se présentent à eux sur les marchés du pétrole brut peuvent rassurer les acheteurs potentiels sur la qualité de leurs produits grâce à une épreuve de compatibilité. Les données issues de l’épreuve sont également utiles aux raffineurs de pétrole à des fins de contrôle et d’optimisation des procédés de raffinage et aux mélangeurs et aux spécialistes du marketing pour évaluer la stabilité intrinsèque du pétrole lourd contenant de l’asphaltène mélangé. 

 

Épreuve de stabilisation intrinsèque :

Les matériaux bruts sont mélangés dans différentes proportions avec du solvant à base de toluène, puis titrés avec de l’heptane pour favoriser la floculation des asphaltènes.

Chaque mélange fait l’objet d’un contrôle optique pour confirmer l’absence d’asphaltènes. L’objectif est un graphique de stabilité qui, lorsqu’il est tracé, indique le point d’inversion du matériau.