Bureau Veritas procède à un dépistage sanguin des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), des corticostéroïdes et des tranquillisants pour permettre aux acheteurs potentiels de s’assurer que les chevaux sont en bonne santé et non drogués

 

De nombreux médicaments et drogues disponibles sur le marché peuvent être utilisés afin de masquer certains maux et maladies préexistants. Le dépistage de drogues effectué avant l’achat d’un cheval complète l’examen médical. Les analyses proposées par Bureau Veritas dans ce cadre ciblent à la fois les médicaments à usage vétérinaire et les drogues illicites pouvant avoir été administrées à l’animal.